Livre d'or

J'aimerais contribuer au Livre d'or de l'association Shen Yi, voici mon "témoignage" :
Tien est un maître qui se découvre lentement à travers les expériences des séances, un maître qui ne se prend pas au sérieux, qui rit, qui aime la vie. Attentif à la progression de chacun, ses remarques ouvrent un nouvel espace intérieur, un équilibre, une respiration, une ouverture vers l'indicible.
Merci Tien d'être là, merci d'avoir été sur mon chemin.

Sabine


"Depuis quatre ans, je pratique le Tai Ji Quan. Les cours se déroulent dans la joie et la bonne humeur. Mais Tien exige de la rigueur et de l’écoute pendant les exercices. Son enseignement ne se limite pas à atteindre l’extase et la félicité, c’est un travail en profondeur où chacun peut puiser ce dont il a besoin.
Dans ma vie professionnelle, j’utilise le mouvement « la fille de Jade » pour porter certaines charges. Ce qui soulage mon dos. De plus, je me sens mieux posé sur le sol, ce qui améliore considérablement ma vie quotidienne (santé, relation avec mon environnement)."

Amicalement

Jean Claude


"Déjà intéressé par ces « mouvements lents ».
Je découvre dans la boulangerie du coin une brochure, puis me voilà dans le stage d’initiation de Juillet et logiquement inscrit en Septembre pour une adhésion annuelle. Je ne peux plus me passer de cet apport énergétique, j’applique la devise : « Un TIEN vaut mieux que deux tu l’auras »
Merci à Maître Tien Shué
Cordialement
"

Gérard CARI


"Etre une élève de Tien SHUE est pour moi un privilège : beaucoup de gentillesse, beaucoup de patience et un désir réel de transmettre son savoir !!! Tout cela sans se départir de son sens de l’humour…
Bravo à notre maître.
"

Anna JOSSERAND


"Ce qui est remarquable dans les cours du Maître, c’est qu’il réussit le tour de force de nous faire intérioriser l’énergie ; sans fatigue, avec une apparente facilité, apanage des seuls grands Maîtres ; son humilité n’a d’égal que son savoir et sa qualité d’attention à l’autre ; il montre aussi une ouverture d’esprit qui permet de toujours évoluer dans cette vie changeante et , donc d’être étonnamment moderne."

Julie DE MONTGOLFIER


"Le mardi matin est un moment attendu. En vieillissant il est important de développer sa forme pour se maintenir en bonne santé.
Le maître Tien Shué nous enseigne la maîtrise des techniques respiratoires et la gymnastique traditionnelle chinoise de manière approfondie avec douceur et efficacité. Il insiste sur le lâcher prise mental et physique.
Grâce à son enseignement, je ne cesse d'avoir envie de progresser, de m'améliorer. Ces cours sont intenses. Il est attentif à chacun d'entre nous, il essaye de nous faire progresser.
Mon admiration pour son savoir faire est immense.
"

Michèle ROBIN


"Que dire des stages de Tien .... de vrais petits bijoux.
Que dire des cours de Tien .... c’est trop court, trop tard, trop loin.
Mais difficile de s'en passer.
Mais j'aimerai que les cours soient des stages et les stages des cours.
Stages et cours se complètent et font, qu'au fond, tout diffère,
et transforment la matière présente en énergie positive...
et il faut tout de même du temps et de la persévérance,
et il faut vouloir croire que demain sera autrement.
Voilà ce que je pense des cours de Tien."

Sylvie SAINT JALME


"Atteinte d'une maladie orpheline compliquée d’un AVC, je suis suivie à l'hôpital depuis une vingtaine d'années aux services d’acupuncture, de mésothérapie, de neurologie, etc., pour des douleurs, des raideurs, des épuisements et des problèmes d'équilibre qui me provoquent quelquefois des chutes dangereuses. Puis un jour j‘ai découvert le Qi Gong, comme je suis chanceuse ! J’ai trouvé Tien et Ghislaine d’une gentillesse et d’une bienveillance qui font chaud au cœur. Je suis les cours du mardi soir depuis 2 ans et demi. Avec patience, douceur, efficacité et humour, Tien et Ghislaine nous enseignent les techniques respiratoires et la gymnastique traditionnelle chinoise. Ils nous apprennent à intérioriser l’énergie, à faire le lâcher prise mental et physique. C’est devenu pour moi un rendez-vous de bien-être et de sérénité essentiel.  Merci Tien, merci Ghislaine."

 Eva D.

Récits de pratiquantes : Qi gong de la femme  , Qigong et ménopause  , en prévention primaire et secondaire pour les femmes en transition ménopausique,  dans le cadre de ma formation éducatrice sport - santé niveau 2 : CERTIFICATION

 

 

Pour ton article sur le qi gong et la ménopause, tu peux expliquer que la pratique des exercices comme 

 

les massages du visage et de tête + la respiration et la figure de la douche Consciente m' aident a retrouvé 

 

 Non seulement une vision nette après une journée passée sur un ordinateur mais aussi une luminosité effective.

 

J ai l'impression que tout s'éclaire autour de moi! Et je suis plus sereine!

 

Depuis combien de temps vous pratiquez le qi gong au féminin ?

 

4 ans 

 

Combien de fois par semaine ?

 

1fois 1h en cours et 2 fois 15 mn à la maison

 

Pourquoi avez-vous choisi le qi gong ?

 

D’abord par curiosité pour une discipline ancestrale puis par intérêt pour la méthode

 

de concentration / respiration/ massage et bien être 

 

Que vous apporte ce qi gong ?

 

permet d'évacuer le stress, permet d’apprendre à se concentrer, permet de se ressourcer,

 

 booste l'énergie, permet le lâcher prise

 

peut se pratiquer en toute circonstance et discrétion

permet d'être conscient de son corps et de son environnement

 

C. 58 ans

 

 

"J'ai pratiqué le Qi Gong au féminin pendant presque 2 ans tous les lundis avec Ghislaine SHUE et aujourd'hui, mon emploi du temps ne me le permettant plus, je viens lors de stages de 3h30 le dimanche, comme récemment en Février.

 

J'ai choisi ce Qi Gong car c'est toujours un moment de grande détente : on se recentre vraiment sur soi en tant que femme.

 

Je trouve que ça permet de réellement nourrir mon pôle féminin et de traverser la ménopause avec confiance.

 

C'est à la fois doux et puissant, quelque chose de régénérant qui coule dans mes veines et qui me permet d'être plus à l'écoute de mes sensations corporelles...

 

Je remercie infiniment Ghislaine pour son savoir-faire et son empathie vis-à-vis de nous qui venons chaque fois découvrir un peu plus ce Qi Gong et le partager..."         

 

F.B.

 

 

 

"Je pratique le qi gong de la femme depuis 5 ans à raison d'une heure par semaine.

 

J'ai choisi le qi gong sans savoir ce qu'il allait m'apporter, ce sur les conseils d'un médecin.

 

Au début c'est déroutant mais très vite on se sent tellement bien qu'on aimerait que le cour dur plus longtemps.

 

Personnellement le qi gong m'apporte le calme, la souplesse des articulations, la mobilité. J'aime particulièrement les exercices qui consistent à bouger la colonne vertébrale.

 

A la fin du cours je me sens bien et le soir je dors beaucoup mieux".

 

F.

 

J'ai pratiqué le Qi Gong de la femme 1 fois par semaine pendant 1 an et également lors des stages le week-end.

 

J'appréciais particulièrement ce temps que je m'accordais, ce temps pour le soin du corps, à travers les auto-massages énergétiques.

 

Le cours de Qi Gong m'apportait une profonde détente, et un bien être équivalent à une baignade en mer.

 

J'ai choisi le Qi Gong de la femme par curiosité et pour une recherche plus personnelle d'harmonie.

 

Cette discipline qui s'adresse tout spécialement aux femmes, pour la santé, le bien-être et la souplesse du corps, est rare et bienvenue !

 

E.

Je pratique le qi gong depuis plusieurs années et bien que je n'ai ressenti aucun signe physique ou maux que l'on attribuent généralement à la ménopause, je ressens une grande détente, un bien être une grande plénitude après chaque cours. je prends un cours d'1h30 par semaine et je ne peux m'en passer. H.

 

 

Depuis combien de temps vous pratiquez le qi gong au féminin ?

 

Je pratique le Qi Gong au féminin depuis 4 ans

 

Combien de fois par semaine ?

 

1 heure par semaine en cours et pratiquement tous les jours.

 

Pourquoi avez-vous choisi le qi gong ?

 

En rencontrant une femme acupuncteur, professeur de Qi Gong de la femme, à Paris.

 

J'ai recherché alors des cours de Qi Gong pour ma santé, suite à une récidive du cancer du sein, toujours hormono dépendant.

 

Le hasard faisant bien les choses, j'ai déménagé à Arcueil et je me suis inscrite aux cours de Ghislaine SHUE.

 

Dès le premier cours, j'ai accroché avec la douceur de la discipline.

 

Je précise que j'ai pratiqué le yoga durant de très nombreuses années mais n'ai pas ressenti les mêmes effets

 

 qu'avec le Qi Gong en terme d'énergie et de bien-être malgré le fait que le yoga m'ait permis de traverser

 

 plusieurs épisodes médicaux douloureux.

 

Que vous apporte ce qi gong ?

 

Enormément. Je prends un cachet pour 5 ans pour éviter une rechute.

 

. Ce cachet devrait m'apporter beaucoup de courbatures et douleurs musculaires. Je n'en ressens pas.

 

. Ce même traitement accentue l'ostéoporose or cette ostéoporose est très légère.

 

. Je suis également surveillée pour des kystes aux ovaires dans le cadre de mon suivi en cancérologie.

 

Ceux-ci diminuent de 2 mm en 2 mm depuis 3 années.

 

L'état d'esprit dans lequel on pratique permet aussi d'éloigner les angoisses liées à la pathologie du cancer

 

 et de prendre du recul face aux événements de la vie

 

. Moins de douleur physique et psychique est vrai confort.

 

Cette discipline permet aussi d’être acteur dans la maladie

 

. J'y trouve de nombreuses satisfactions sur le  plan

 

du bien être et de la qualité de vie, un rapport au corps dans la sérénité et la douceur, une manière

 

de réconcilier le corps et l'esprit en agissant sur les méridiens et organes féminins. 

D. 60 ans : récidive premier cancer hormono dépendant du sein à droite et traitement anti hormonal pour 5 ans (Aromasine).

 

 Ce dernier traitement est donné aux femmes ménopausées.

 

 

 

J'ai commencé à pratiquer le qi gong au féminin avec toi; je dirais, sauf erreur depuis 3 ans à une fréquence d'une fois par semaine. Je suis pleinement concernée par ton sujet "les femmes et la ménopause". Pour autant, je ne suis pas arrivée au qi gong au féminin pour répondre à un besoin précis. Pour moi, il s'agit d’abord et avant tout d'une pratique globale de prévention pour se maintenir en bonne santé.  

 

Sur le strict plan santé, je ne sais pas donc pas actuellement, identifier l'apport d'une pratique du qi gong au féminin notamment en période de ménopause. Par contre, j'apprécie qu'un travail soit mené, de manière spécifique, et adapté à la femme et à son corps.  

 

 

 

Je précise que ma pratique a bien évolué depuis le début des séances du qi gong au féminin. Au départ, j'ai commencé par profiter de la variété de travail "du dos" et de "la taille" améliorant notablement la souplesse. Puis, progressivement j'ai pu investir tes propositions de travail, car je ressentais de plus en plus d'énergie et de bien être.

 

 E.57 ans